PassionFourmis est en cours de fermeture, Matthieu (ancien administrateur) effectue la migration vers ZoOrigin (PF restera en lecture quelques temps et nous travaillons à migrer vos comptes)

[Q/R Blog] Aphaenogaster subterranea d'Ewent

Avatar du membre
I-D-E-MYR
Ancien modérateur
Ancien modérateur
Messages : 1124
Enregistré le : 12 février 2015, 21:36
Localisation : DIJON (21000) en Côte-d'Or - Région Bourgogne - FRANCE.
Contact :

Re: [Q/R Blog] Aphaenogaster subterranea d'Ewent

Message non lupar I-D-E-MYR » 05 juillet 2016, 09:45

:well: Aphaenogaster subterranea, une intéressante espèce que je croise souvent sur les hauteurs dénudées du Parc de la Fontaine aux Fées en milieu thermophile : buxaie (lande à buis touffue) et buxaie sur éboulis (la même, mais éparse au milieu des cailloux).

Elle est plutôt nerveuse et réactive lorsqu'on la dérange, notamment sous les mousses grillées par la sécheresse et dans lesquelles elle stocke ses nymphes à faire mûrir en profitant de la chaleur du soleil de plomb qui pèse sur ses nids. Elle côtoie sa cousine Aphaenogaster gibbosa qui affectionne aussi de vivre dans un tel enfer.

Or voici le genre de nid que je préconise de concevoir pour cette espèce aux mœurs éclectiques du point de vue climatisation...


Photos à trier... 656.jpg
Nid pour Aphaenogaster subterranea : 31 cm de long x 25 cm de large x 10 ou 20 cm d'épaisseur.


►Les mousses seront plutôt du genre roussies par la sécheresse et étalées en conservant leur épaisseur naturelle, telles que ramassées sur le terrain (in natura).

►Elles seront posées naturellement à plat sur un tapis d'écorces sèches étalées en une ou deux, voire trois couches selon leur origine (essence) et leur épaisseur propre.

►Cet ensemble (mousses + écorces) forme la litière dans laquelle les fourmis entreposeront leurs nymphes à maturer sous la chaleur artificielle.

►Le béton cellulaire est constitué de deux blocs superposés, creusés de chambres horizontalement profondes et de galeries visibles contre les vitres d'observation. Les chambres horizontales, si elles ne se touchent pas de part et d'autre du nid, peuvent être reliées entre elles par un perçage (galeries intérieures) en travers de leurs séparations.

►Pour ce qui est de la réserve d'eau (nappe phréatique) il est nécessaire de la sculpter assez haute (2 à 3 cm) parce que ces fourmis-là réclament un important taux d'humidité. Toutefois une réelle différence doit exister entre cette source de fraîcheur et la surface qui doit être très sèche pour la maturation des nymphes, d'où l'épaisseur que je donne à ce nid.


Te souhaitant beaucoup de succès avec l'élevage de cette sympathique espèce que j'aime rencontrer dans son milieu naturel, @Ewent ! ;)
"Idemyr praesidium" vs "Myriamyrmex furax" dans LES GUERRES FORMIQUES de mon fertile imaginaire.

Retourner vers « Questions-Réponses »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités